Visite de l’Ambassadeur de l’Inde au Togo et du chef projet « Economie Verte » autour et dans le parc Fazao-Malfakassa dans les localités de Kouvom,  Bouzalo , Malfakassa et Mèwèdè

Classé dans : Suivi | 1

Dans le cadre la mise en œuvre du projet « Economie Verte » à travers la construction des magasins de stockage des amandes de karité, des mielleries et des bergeries pour le petits ruminants réalisés par les ONG AJA et JVPMR, l’Ambassadeur de l’Inde au Togo et le Chef Projet Economie Verte ont effectué du 1 au 2 Juillet 2022 une visite dans les localités de Kouvom,  Bouzalo , Malfakassa et Mèwèdè en fin de construction histoire de s’assurer de la bonne qualité des  infrastructures.

Le projet « Développement durable basé sur la promotion des moyens de subsistance respectueux de la biodiversité autour et dans le Parc National de Fasao-Malfakassa » est financé par le Fonds Inde-ONU pour le partenariat au développement et mis en œuvre par l‘UNESCO, en coopération avec le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, la commission nationale togolaise pour l’UNESCO, les ONG locales, les communautés locales et d’autres partenaires.

Avec pour objectif principal de réduire la pauvreté des communautés locales riveraines du parc, par la création d’entreprises de biodiversité, en mettant l’accent sur l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes ; il s’agira spécifiquement de :

  1. diversifier l’économie locale grâce à des moyens de subsistance améliorés et alternatifs liés à la biodiversité ;
  2. Renforcer les capacités des communautés de manière holistique afin d’assurer la durabilité des entreprises de biodiversité, de réduire la pression anthropique sur les forêts et de conserver les bases des ressources de leurs activités ;
  3. Appuyer le Togo dans la préparation du dossier MAB UNESCO pour la création d’une réserve de biosphère dans le parc.

L’Ambassadeur a non seulement apprécié le bon état des ouvrages réalisés, mais aussi l’engouement des communautés pour le projet en passant par l’accueil qui lui fut réservé a promis avoir bien noté les doléances des membres des coopératives pour la suite de la coopération entre le Togo et l’Inde.